?

¨RETOUR ¨RETOUR À L'ÉCOLE¨ L'ÉCOLE¨

- Forfait à partir de

20$/par

mois Téléphone intelligent à partir de 0$ +

50$

de crédit en magasin Valide jusqu'au 13 sept 2012 www.lavantage.qc.ca Le

MERCREDI

15 août 2012 l Volume 9 l Numéro 21 communication Certaines conditions s'appliquent

418.566.2059

1140 DU PHARE OUEST, Matane 4327216 (Photo : Pierre Morel) I La Chambre de commerce région de Matane (CCrM) poursuit sa croisade entreprise en juin et exige des décisions rapides pour s'assurer que les deux traversiers devant relier Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac soient construits à Matane. La Chambre de commerce, qui demande aussi aux candidats des différents partis politiques de dévoiler leurs intentions en marge de la campagne électorale, précise qu'en raison des délais limités, la Société des traversiers du Québec (STQ) doit se prononcer rapidement. Le président de la CCrM, Richard Godbout, souligne qu'en raison des difficultés qu'éprouve le chantier Davie, qui doit d'abord compléter la construction de trois autres navires, il lui apparaît impensable que l'entreprise puisse construire deux autres bateaux, notamment les deux traversiers de la STQ. De l'avis de Richard Godbout, le chantier Méridien de Matane dispose de toute l'expertise nécessaire pour construire de tels navires compte tenu de ce qu'il vient de réaliser pour le ministère de Pêches et Océans. « Idéalement ça devrait être un transfert de contrat. Si le chantier Davie n'est pas vendu, alors, que le gouvernement lève l'entente gré à gré et qu'il l'offre à Méridien Maritime », dit-il, PIERRE MOREL 4581390 en ajoutant que dans le cas contraire, que l'on relance un appel d'offres. Précisant que développement de la filière navale est stratégique pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, le préfet de la MRC de Matane, Pierre Thibodeau rappelle que des demandes d'appuis ont été adressées aux élus de la région, mais que le déclenchement des élections retarde quelque peu le processus. « J'ai cependant l'assurance qu'à la Conférence régionale des élus et des différentes MRC, que le 4546282

gaspésien

4511217 dossier sera à l'ordre du jour de leurs prochaines assemblées », note le préfet. Présent au point de presse de la CCrM, le préfet de La Haute- Gaspésie, Allen Cormier appuie lui aussi l'initiative en précisant que Méridien Maritime est aussi présent à Tourelle et qu'il ne faut pas négliger la présence du chantier Verreault des Méchins. « Nous avons deux joueurs majeurs sur le territoire et c'est important de les positionner », assure Allen Cormier. * Certaines conditions s'appliquent. Détails chez votre concessionnaire. Le maire de Matane, Claude Canuel, indique de son côté qu'avec son projet de cale sèche à Cacouna, Méridien Maritime est maintenant implanté dans quatre MRC de la région. De plus, comme les dirigeants de la CCrM de Matane, il constate qu'avec des projets de construction de cinq navires, la situation se complique pour le chantier Davie et qu'il y a donc urgence, entre autres pour la réalisation des traversiers de la STQ. Compte tenu de cette situation, le maire soutient qu'il faut donc envisager une solution où l'ensemble du Québec maritime recevra sa part. Sur la photo : Le préfet de la MRC de Matane, Pierre Thibodeau, le président de la CCrM, Richard Godbout et le préfet de la MRC de La Haute-Gaspésie, Allen Cormier, sont unanimes à dire que le développement de la construction navale doit se faire en région. 4325732

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center