A-6

| Le mercredi 2 mai 2012 | L A R E V U E | www.larevue.qc.ca

Au nom de la loi et de la vie

V ous arrive-t-il d'envoyer des messages textes lorsque vous êtes au volant ou de conduire avec les facultés affaiblies? Grâce à un appareil de simulation de conduite au réalisme saisissant, une centaine d'élèves de l'école de l'Odyssée ont pu constater à quel point de tels manquements peu - vent causer de graves accidents. Et par - fois pire... Conçu à la demande de CAA-Québec par Virage Simulation, l'appareil reproduit le plus fidèlement possible des conditions de conduite réelles. Disposant d'un siège, d'un volant, d'un tableau de bord, d'une ceinture de sécurité ajustable et de trois écrans géants pour une vision à 180 degrés, il plonge le conducteur dans un environne - ment des plus réalistes. C'est donc à même leur classe que les élè - ves de Terrebonne ont pu tester les réper - cussions d'une conduite avec capacités af - faiblies ou avec diverses sources de distrac - tion, dont leur téléphone cellulaire. Au total, quatre élèves ont été sélectionnés pour par - ticiper à quatre simulations différentes, tou - tes aussi concluantes et frappantes les unes que les autres. Pour commenter les simula - tions et informer l'auditoire, Louis-Olivier Pelletier, animateur pour CAA-Québec, De - nis Jean, agent de prévention pour le Ser - vice de police de Terrebonne, et Suzanne Sanschagrin, coordonnatrice pour la SAAQ, animaient la rencontre. Tournée de sensibilisation C'est dans le cadre d'une vaste tournée de

J'ai mal...

Notre équipe... Votre soulagement!

René Joyal

Physiothérapeute propriétaire

Terrebonne

579, boul. des Seigneurs 450 492-4787

Mascouche

1025, montée Masson, bureau 300 450 966-6130

Sainte-Anne-des-Plaines

482, boul. Ste-Anne, bureau 104 450 478-3078

Stéphane Delisle

Physiothérapeute propriétaire Que vous soyez référé par votre médecin ou que vous souhaitiez consulter un physiothérapeute pour un mal qui vous embête, nous vous promettons un service hors pair, des équipements avant-gardistes et une écoute humaine. Notre équipe est là pour vous aider.

Physiothérapie René Joyal & Associés

Suzanne Sanchagrin, coordonnatrice pour la SAAQ, Denis Jean, agent de prévention pour le Service de police de Terrebonne, Martine Chicoine, éducatrice spécialisée, et Zacharie Longpré, enseignant en éthique religieuse, entourent Louis-Olivier Pelletier, animateur pour CAA-Québec, installé dans l'appareil de simulation de conduite. (Photo : Véronick Talbot) sensibilisation que l'activité a été organisée à l'école de l'Odyssée. Au total, 40 établis - sements scolaires secondaires ont été ou se - ront visités dans la région de Montréal et sur les couronnes Nord et Sud. À Terre - bonne, les ateliers ont été dispensés dans sept classes de 5e secondaire les 24 et 25 avril. «Faites preuve de prudence au nom de la loi, mais surtout, au nom de la vie. Il ne suf - fit que d'un instant pour perdre beaucoup», n'a pas cessé de répéter M. Pelletier, qui a lui-même perdu un proche pour cause de conduite en état d'ébriété. «Les conséquen - ces d'une conduite dangereuse ou avec fa - cultés affaiblies peuvent être très lourdes. Un casier judiciaire implique par exemple que vous ne puissiez plus aller aux États- Unis, que vous ne puissiez pas travailler dans la fonction publique, que vous soyez étiqueté pour longtemps, et bien plus», a ajouté M. Jean. Toujours dans l'optique de sensibiliser les jeunes, des entrées pour voir le nouveau do - cumentaire de Paul Arcand, «Dérapages», seront tirées parmi les participants.

Un feu de circulation fauché

Gelato

?

GRATUIT!

Sur présentation de cette promotion Offre valide le 5 mai seulement

GRANDE OUVERTURE

samedi 5 mai

1821, ch. Gascon, Terrebonne

(Près du Vieux Duluth) Un jeune chauffeur de 22 ans a fauché un feu de circulation alors qu'il s'est endormi au volant de son véhicule le 26 avril à 8 h. «Le jeune homme conduisait un véhicule lourd, confirme le capitaine Sylvain Théorêt, porte-parole du Service de police de Terre - bonne. Il n'y a donc pas de dommages au véhicule ni de blessures.» Le jeune homme a ainsi percuté «très lentement» le feu de circulation qui s'élevait dans le terre-plein du chemin Gascon, près de l'intersection de la rue Pascal-Gagnon. Sans pouvoir confir - mer s'il s'agit d'un travailleur de nuit, M. Théorêt n'a pas spécifié non plus si l'alcool était en cause. (KL)

Petites annonces de

2$ 2 $ 2 $ La couleur pour un p'tit

450 964-4444

* Valide pour un temps limité.

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center