CULTUREL

Le mercredi 2 avril 2014 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca B-9

Couronne-Nord ou le besoin de créer

F ondée en novembre 2012, la compagnie de production Couronne-Nord a le vent dans les voiles et se développe à un rythme effréné. Courts-métrages, projets théâtraux et websé - ries, tout est bon pour mettre de l?avant des créations originales et novatrices.

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca Ce sont en effet ces deux aspects qui motivent les fondateurs de Cou - ronne-Nord, Patrice Laliberté, Guillaume Laurin et Julie Groleau, à aller de l?avant avec des projets plus que d?autres. «On n?a pas de créneau comme tel. Je dirais qu?on aime les bons projets. On fait des trucs qui nous allument», résume sim - plement la femme du trio. Selon cette dernière, si on avait à dé - crire les «trucs» qu?ils ont produits jus - qu?à maintenant, on pourrait faire ressor - tir certains points communs, dont la vio - lence («jamais gratuite», précise-t-elle), le drame et la banlieue. «Tous les pro - jets ont été tournés sur la Cou - ronne-Nord. Ce n?est pas un mandat qu?on se donne, c?est peut-être plus un sentiment d?appartenance. On parle de ce qu?on connaît», indique celle qui est justement née à Terrebonne. Pour le reste, les trois assoiffés de création sont portés par le désir de sans cesse se renouveler. «Le milieu des arts et de la culture n?est pas toujours facile, alors on aime se démarquer. On recher - che des créations originales qui nous permettront de faire notre marque et de nous renouveler à chaque projet», con - firme-t-elle. Pour ce faire, Couronne-Nord touche à plusieurs disciplines artistiques : ciné - ma, littérature, théâtre? La compagnie touche également à l?événementiel. Un projet mis sur pied l?an dernier et pré - senté au Festival OFFTA en mai va d?ailleurs en ce sens. Créé par Philippe Boutin et chorégra - phié par Dave St-Pierre, «Détruire nous allons» met en scène 35 comédiens sur un terrain de football. Ce projet théâtral de grande envergure traite d?un amour tragique qui entremêle théâtre classique et contemporain.

De producteurs à créateurs et vice-versa

Sinon, Julie Groleau et ses acolytes font beaucoup de productions vidéo. Alors que «Le cycle des moteurs» a été présenté au Regard sur le court métrage au Saguenay du 12 au 16 mars, «Le souffle que l?on retient» et «Viaduc» sont en cours de production. En post - production, le premier verra le jour dans l?année. Quant à «Viaduc», le tournage est prévu à l?automne grâce à une sub - vention reçue en début d?année de la part de la SODEC (Société de dévelop - pement des entreprises culturelles). No - tons que ces derniers projets sont des créations de Guillaume Laurin et de Pa - trice Laliberté. Les deux hommes sont aussi derrière une websérie que développe Cou - ronne-Nord présentement : «BLV Bandits». Se déroulant à Blainville, l?histoire met en scène trois amis qui, ne souhaitant pas être comme leurs parents banlieusards, devien - nent des «bandits» pour se faire de l?ar - gent. Une comédie d?action pour laquelle un «teaser» est disponible sur Facebook, Viméo et bien sûr sur le site de Couronne- Nord : www.couronnenord.ca.

La beauté de l?imperfection

D es femmes «Belles et imparfaites» enva - hiront la Galerie des Art?s dans le Vieux- Terrebonne, lorsque l?artiste-peintre Stépha - nie Valcourt y exposera son talent du 4 au 27 avril.

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca Native de Terrebonne, Julie Groleau est cofondatrice, avec Guillaume Laurin et Patrice Laliberté, de Couronne-Nord. (Photo : Léa Lacroix) Au fond, s?il y a un réel point commun entre tous les projets que propose Cou -

Des Moulinois exposent à Sainte-Anne-des-Plaines

ix-neuf artistes de Terrebonne et de D Mascouche prendront part à la 29 e édi - tion de l?Exposition d?arts visuels de Sainte-Anne-des-Plaines les 5 et 6 avril au Centre Jean-Guy-Cardinal. Quelque 400 ?uvres réalisées par 80 artistes seront accessibles au public, qui en verra de toutes les couleurs : acrylique, aquarelle, huile, pastel, pho - tographie, peinture sur verre, émail sur cuivre, techniques mixtes, vitrail sur toile, encre de chine, dessin, etc. Le vernissage de l?exposition se tiendra le ronne-Nord, c?est le désir, pour ne pas dire le besoin, de ses fondateurs de créer. 5 avril à 19 h 15. Pour plus de détails, visitez le www.villesadp.ca. Voici la liste des artistes de Mascouche pré - sents à l?exposition: Marie-Josée Bé - dard, Anita Boudreau, Isabelle Caya, Lise Frenette, Guylaine Gélinas, An - drée La Haise, Marie-Josée Quinn, Lorraine Séguin et Louise Séguin. Ceux de Terrebonne : Nicole Bou - dreau-Deschênes, Paul Desmarais, Daniel Dufour, Ginette Dumas, Michel Gascon, Nathalie Godard, Carmen Loi - seau, Willie Jr. Pietrocupo, Jacques Sévigny et Lily St-Gelais. (PC) Une dizaine d??uvres de la série «Bel - les et imparfaites» de Stéphanie Val - court seront présentés dans les locaux situés au 180, rue Saint-Pierre dans le Vieux-Terrebonne. De plus, l?artiste dé - voilera ses nouveaux talents de sculp - teure au moyen de trois créations. Les visiteurs qui connaissent les ?u - vres de l?artiste de Terrebonne ne seront pas dépaysés lors de l?exposition, mais ils découvriront des nouveautés, selon la principale intéressée. «Ce sont des nou - velles ?uvres à travers lesquelles je me suis inspirée de la renaissance italienne avec les draperies et les voilages», expli - que-t-elle. Fidèle à ses habitudes, Mme Valcourt rendra hommage à la femme, qui l?ins - pire toujours autant. «C?est autant un travail professionnel que personnel pour moi. Je veux enlever les tabous en souli - gnant les imperfections de chaque femme pour finir par être bien là-de - dans», illustre la peintre et sculpteure. Ne proposant pas de vernissage à pro - prement parler, l?artiste sera sur place tous les dimanches de l?exposition de 13 h à 17 h. «Je veux donner la chance à plus de gens de venir me rencontrer et discuter avec moi», précise-t-elle avec le sourire. Stéphanie Valcourt et son autoportrait. (Photo : courtoisie) Cette exposition terminée, Mme Val - court se transportera au Café Bistro L?A - parté dès l?été, où elle présentera des ?uvres de sa série précédente : «Appa - rences et perceptions». Pour plus de renseignements sur son travail : www.nie-peinture.over-blog.com. 10h30à21h 10hà16h30

Centre Jean-Guy-Cardinal

e

156, 3 Avenue Sainte-Anne-des-Plaines

Renseignements: 450 478-0211 poste 2016 www.villesadp.ca 1757046

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center