A-10

| Le mercredi 7 octobre 2009 | LA REVUE | www.larevue.qc.ca
Le cancer du sein: sur la voie de la guérison
Un ange à Pierre-Le Gardeur
Prothèses capillaires
Jocelyne Rudolph
? Perruques
? Toupets
? Volumateurs
? Postiches
? Turbans
? Produits et accessoires
MASSOTHÉRAPIE
La travailleuse sociale Line Renaud a choisi de se consacrer aux femmes et aux hommes atteints du cancer, un métier qu?elle n?échangerait pour rien au monde.
A
Reçu pour
assurances
Disponibles
Certificats-cadeaux
Annie Doucet, massothérapeute,
membre de l?A.M.Q.
Massage = 60 minutes 40
Massages thérapeutiques
Kinésithérapie
$
= 90 minutes 55 $
? Problèmes de dos, migraines
? Massages de détente
? Massages pour femmes enceintes
? Drainage lymphatique
Valide pour un temps limité
sur rendez-vous
1147-B, Dorvillier Terrebonne
(angle hauteville)
514 713.2163
Psychothérapeute
pour mieux-être
sur rendez-vous
450 492-5192
Technicienne
spécialisé
pour homme
Francine Leblanc
HOMMES & FEMMES
Cheveux humains
et synthétiques
Autres services :
? Prothèses sur mesure
? Ajustement
? Entretien
? Réparation
Consultation
en cabine
privée
Pour rendez-vous 433-1818
264, boul. Curé-Labelle
Sainte-Thérèse
Même endroit pour mieux vous servir
ider les femmes et les hommes
atteints du cancer à apprendre à
vivre avec leur maladie, c?est le choix de
vie qu?a fait Line Renaud, travailleuse
sociale au Centre hospitalier Pierre-Le
Gardeur. Celle qui se spécialise dans le
cancer du sein confie d?ailleurs adorer
son métier, qu?elle n?échangerait pour
aucun autre.
Lorsqu?une personne apprend qu?elle est
atteinte du cancer, elle doit faire le deuil
d?une vie qui ne sera plus jamais la même.
C?est le rôle de Line Renaud d?accompagner
ces hommes et ces femmes tout au long du
Massages
? Kinésithérapie
? Suédois
? Femme enceinte et du bébé
? Baluchons chauds
? Soins de dos
? Soins anti-stress
Depuis 1995
Membre FQM
Reçu pour assurances
Promotion
Massage
40 $ taxes incluses
1 hre
Pour plus de renseignements ou pour prendre rendez-vous :
514 442-5820 Rue des Sapins, Terrebonne
processus qui leur permettra d?apprendre à
vivre avec leur maladie et, surtout, de profiter
de leur existence malgré les limites qui
s?imposent à eux.
«Les gens doivent comprendre que le cancer
fait partie intégrante de leur vie, mais
qu?il ne doit pas les empêcher d?avoir du
plaisir et de goûter au bonheur quotidien. Ils
doivent apprendre à continuer à vivre leur
vie au travers de la maladie», confie Mme
Renaud.
Un privilège
Questionnée sur son métier, Mme Renaud
confie avoir fait le choix de travailler au
département d?oncologie, une décision
qu?elle ne regrette en rien. «C?est un travail
qui peut être prenant par moments, mais
qui m?apporte beaucoup. Agir à titre de
guide pour ces personnes et les aider à
cheminer vers le bien-être est pour moi un
privilège.»
Malgré qu?elle soit responsable du suivi individuel
et du processus d?adaptation à la
maladie auprès de l?ensemble de la clientèle
du département d?oncologie de l?hôpital, la
travailleuse sociale se spécialise dans le cancer
du sein. Elle est d?ailleurs l?une des instigatrices
des Ateliers thématiques sur le can-
*valide jusqu?au 24 octobre 2009
cer du sein, un projet unique chapeauté par
le Programme québécois de dépistage du
cancer du sein (PQDCS). «Mon travail et celui
de mes collègues nous ont fait prendre
conscience du manque de ressources pour
les femmes atteintes du cancer du sein dans
la région de Lanaudière. Nous avons donc
décidé de mettre en place une série
d?ateliers sur des thématiques reliées à la
maladie afin, entre autres, de briser l?isolement
des femmes et de les aider dans leur
cheminement», détaille-t-elle.
Plus loin que la maladie
Le projet permet d?ailleurs aux deux travailleuses
sociales de répondre aux besoins
qu?éprouvent les patientes de parler de ce
qu?elles vivent. «Souvent, les proches d?une
patiente éprouvent un malaise en sa présence,
parce qu?ils ne savent pas quoi dire
et parce que la maladie les ramène à leurs
propres craintes. Ma collègue et moi, pour
notre part, allons beaucoup plus loin que la
maladie et considérons les aspects psychosociaux
de chacune des femmes. Nous voulons
leur donner de la place pour qu?elles
discutent et posent leurs questions, et agir à
titre de guides afin de les diriger dans la
bonne voie», conclut Mme Renaud. (VT)
aux dos, pieds et genoux

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center