DERNIERS CONDOS DISPONIBLES !

EN TREPREN EUR D?ICI

CAF É MON D E

Les cou leu rs ca fé de MichelBoisvert

L a ca rrière de MichelBoisvertestnée d?un cou p de c? u r.Un e visite dans un ca fé montréalais lu ia donné en vie d?ou vrir son propre ca - fé.Sison rê ve a pris une autre form e au fild es 22 années qu ise son t écoulées,l?en trep ren eu r se ditcom b lé de pouvoir tou jou rs évoluer dans le domaine qu ile p a ssionne.

Offrez-vous les avantages de devenir propriétaire pour votre retraite.

Le propriétaire de Café Monde, Michel Boisvert, et sa conjointe, Natacha Bélanger. (Photo : Pénélope Clermont) 6 - Le mercredi1 er novembre 2017 - www.letra itd union .com

COMPLEXE RÉSIDENTIEL D?EXCEPTION POUR RETRAITÉS

4800, rue d?Angora, Terrebonne 450 729-2020 | ResidenceFlorea.com P énélop e Cler m on t jou rn aliste@ larevu e.qc.ca «M on ?trip?, c?était d?avoir u n ?coffee shop?.J?avais même mon loca lda n s le Vieu x- Terrebonne,mais ça n ?a pas abouti.[?]Le marché de la restauration estcom plexe ettu ne com ptes pa s tes heu res pou robten irdes miettes.Mon bu tn ?estpa s de faire cen theu - res pa r sem a ine.Cha cu n son créneau»,re - late-t-il. Comme ilven a it de dé velopper plu sieu rs con tacts da n s le dom a in e du ca fé,l?en trepre - neurs?est tou t de même lancé da n s la distribu tion de ca fé auprès de resta u rateu rs lo - ca u x.En 1995 estdon c né Ca fé Monde. «À l?époque,je faisa is ça da n s ma cha m bre et dans mon sous-sol. Aujou rd?hu i, nous avons deu x en trepô ts.Depu is une qu in zaine d?années,nous avons a u ssiune bou tiqu e ou - verte au pu blic»,résume le prin cipa lin téres - sé ,qu ia vu son marché s?élargir au fildes ans. SO N BÉBÉ :SA BOUTIQUE En gros,ilim porte du ca fé qu iest cu it pa r u n e en treprise pa rten a ire et ille distribu e en su ite,qu e ce soit aux resta u rateu rs (90 % de ses activité s),aux en treprises ou aux pa r- ticu liers,qu iviennent choisirleu rs ca fés ou thé s su r place.Des m achin es et a ccessoires son td?ailleu rs a ccessibles en bou tiqu e. «La bou tiqu e,c?est mon bé bé .O n sert des ca fés in dividu els.Je fais des lattes,des ca p - pu ccin os.Sa n s préten tion ,je su is ren du as - sez bon là-deda n s!» se réjou it le ba rista ,qu i dispose d?en viron 35 sortes de ca fé sur place. Ouvert uniqu em en t la semaine, Ca fé Monde pou rrait é ven tu ellem en t ven dre son ca fé le sa m edia u ssi.«Rien ne sertde me lan - cerpa rtou t»,affirm e cepen da n t M.Boisvert, préférant su ivre le cou rant et les besoin s de sa clien tè le.Un e étape à la fois,comme ille faitdepu is le dé bu t. DE PLOM BIER À ENTREPRENEUR Naturellem en tfon ceu retdé terminé,selon sa con join te,Natacha Bé langer,qu iest a u ssi très im pliqu é e da n s Ca fé Monde,M.Boisvert est fierd?avoirm is su rpied une en treprise à pa rtir de rien .«Je n ?avais aucun contact et personne da n s ma famille,à pa rt ma grandmère,n?était en affaires»,note l?homme qu i était plom bier avant d?en trepren dre cette aventure. Déjà amateu r de ca fé,ila pu pa rfaire ses connaissa n ces à force de ba ign erda n s le do - maine.Ilestainsien mesure de con seillerses clien ts su r les produ its à se procu rer.Chose certaine :«N otre ca fé est100 % arabica !con - clut le pa ssionné d?espressos, pa rticu lière - ment du crem oso.C?est le ?block bu ster? du ca fé!»

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center