ACTUALITÉ

Le mercredi 12 juillet 2017 - LA REVUE - www.larevue.qc.ca A-3

Une

femme de 94 ans a perdu la vie à la suite d?un violent incendie survenu dans une résidence pour personnes âgées de Terrebonne, dans la nuit de samedi au dimanche 9 juillet. Chargée de l?enquête du brasier considéré comme suspect, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé l?arrestation d?un homme de 44 ans, lundi après-midi. Ce dernier avait depuis été libéré, mais on le considère comme une personne d?intérêt dans le dossier. L?enquête est toujours en cours pour déterminer l?implication de l?homme dans le drame qui a provoqué la mort d?une personne. La cause exacte du brasier était toujours inconnue en début de semaine. «Certains éléments nous portent à croire qu?il s?agit d?un incendie d?origine suspecte», a indiqué Claude Denis, porte-parole de la SQ, sans vouloir en dire plus pour ne pas nuire à l?enquête. Un poste de commandement mobile a été établi sur les lieux, lundi après-midi. On cherchait à obtenir de l?information de la part du public concernant un homme de race blanche aux cheveux foncés et portant une chemise à carreaux, qui se serait trouvé à proximité des lieux de l?incendie entre

I N C E N D I E D ? U N E R É S I D E N C E P O U R A Î N É S

Une nonagénaire périt, l?enquête se poursuit

Pénélope Clermont et Jean-Marc Gilbert

journaliste@larevue.qc.ca minuit et 2 h du matin, dans la nuit du 9 juillet. Toute personne qui aurait été témoin des événements ou qui aurait aperçu cet homme peut communiquer avec la Centrale de l?information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

Rappel des faits

C?est vers 1 h 30, le 9 juillet, que les policiers du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Boisdes-Filion se sont rendus à la Résidence Oasis pour constater qu?un incendie faisait rage dans le bâtiment de trois étages, situé sur la rue Saint-Louis, près du Vieux-Terrebonne. Dès lors, ils ont commencé à procéder à l?évacuation des 43 résidents, qui ont ensuite été pris en charge par les services ambulanciers, a indiqué la police de Terrebonne, dans un communiqué de presse. Pendant ce temps, les pompiers s?affairaient à combattre le brasier. Au total, l?intervention a nécessité 70 pompiers de Terrebonne, Blainville, Repentigny, Sainte- Anne-des-Plaines et Sainte-Thérèse pour venir à bout des flammes, peu avant 7 h. La résidence a subi de très lourds dommages.

Nombreuses hospitalisations

Une entreprise ravagée par les flammes

U n incendie a causé la perte totale du bâtiment des Asphaltes J Dumont le 7 juillet. Personne parmi la quarantaine d?employés sur place n?a été blessé. Le Service de sécurité incendie de Terrebonne a été appelé pour le début d?un incendie à 14 h 40, sur la rue Thomas- Edison dans le quartier industriel de Terrebonne-Ouest. Une soixantaine de pompiers a été dépêchée sur place. Les effectifs de Terrebonne ont pu compter sur l?appui des pompiers de Repentigny, Blainville, Sainte-Thérèse et Sainte-Anne-des-Plaines pour combattre l?imposant brasier. «On pouvait apercevoir l?embout de fumée depuis Montréal et Laval», rapporte Éric Harnois, chef de division du Service de sécurité incendie de Terrebonne. Le bâtiment de 150 pieds sur 150 pieds comportant deux étages était rempli de matières combustibles : goudron, colle, peinture et huile. C?est pourquoi le Centre de contrôle environnemental du Québec et le ministère du Développement durable, de l?Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont été informés de la situation. L?incendie, qui a été maîtrisé à 21 h 10 le soir même, a nécessité la présence d?une équipe spécialisée dans le nettoyage de ce type de produits. Selon M. Harnois, il ne s?agirait pas d?un incendie suspect, mais les enquêteurs poursuivent leurs recherches pour en déterminer la cause. (PC) Les services d?urgences sont rapidement parvenus à évacuer les résidents dans la nuit de l?incendie. Un travail efficace qui a été salué par le maire suppléant de Terrebonne, Paul Asselin, tout comme le député de Terrebonne, Mathieu Traversy. (Photo : Pénélope Clermont) En ce qui a trait aux victimes, treize personnes, dont une employée de la résidence privée, ont été transportées à l?hôpital Pierre-Le Gardeur. La plupart ont été traitées pour une intoxication au monoxyde de carbone. Si plusieurs d?entre elles ont reçu leur congé dimanche, en début d?après-midi, les autres l?ont obtenu dans la journée de lundi. Deux résidents, dans un état plus grave, ont été transférés dans un hôpital de Montréal pour recevoir des soins appropriés à leur condition. Ils y demeureront pour un certain temps, spécifie le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, sans donner plus de détails quant aux brûlures qui les affligent. On ne craint cependant pas pour leur vie. Quant à la dame de 94 ans, grièvement brûlée, elle a malheureusement succombé à ses blessures dimanche matin.

Les gicleurs en cause?

Dimanche après-midi, dans un point de presse tenu conjointement par le CISSS de Lanaudière et la ministre responsable des Aînés, Francine Charbonneau, cette dernière a indiqué que l?enquête allait permettre de déterminer si le système de gicleurs a bien fonctionné. Des travaux de réaménagements étaient en cours à l?intérieur de la résidence privée et il semblerait, selon des informations obtenues, quedes tests d?eau étaient prévus afin de vérifier le bon fonctionnement de gicleurs dans les jours à venir. La SQ n?a pas voulu donner plus de détails sur ce point. Dans les heures suivant l?incendie, des démarches de relocalisation ont été entreprises pour trouver un nouveau milieu de vie aux victimes. Lundi midi, le CISSS de Lanaudière nous informait qu?on leur avait toutes trouvé un domicile situé à moins de dix kilomètres de l?Oasis. Si ce n?est pas déjà fait, elles pourront s?installer dans leur nouvelle demeure au cours des prochains jours, le temps de tout coordonner. Notons que certains résidents de l?Oasis ont trouvé un refuge temporaire dans leur famille respective. Par ailleurs, une ligne téléphonique, disponible 24 h sur 24, a été mise à la disposition des victimes et de leur famille en cas de besoin d?assistance. Les services de soins à domicile ont aussi été intensifiés, selon les besoins de chacun, a conclu le CISSS de Lanaudière.

Gicleurs : statuts des résidences privées

Québec Lanaudière Les Moulins

Giclées 706 32 6 Partiellement giclées 197 9 0 Non giclées 938 65 13 Total des résidences 1841 106 19

* En 2015, le gouvernement du Québec obligeait tous les centres d?hébergement privés de la province à s?équiper d?un système de gicleurs d?ici 2020. Les statistiques présentées ici ont été fournies par le Regroupement québécois des résidences pour aînés, et datent du 1 er février 2017. Plus de 150 modèles en magasin

et sur Rodi.com

PROMOTION $ $

299

749 PRIX RÉGULIER : .99 .99 INCLINABLE ÉLECTRIQUE 4 COULEURS AU CHOIX Valide jusqu?au 30 juillet 2017 TERREBONNE (Lachenaie) 553 des Migrateurs 450-581-7634 5171, boul. Laurier B ureau 202 Terrebonne J7M 1W2

Martin

&

Pelland

Peintres et plâtriers

Peinture résidentielle

Gilles Renaud

Notaire, LL.L. D.D.N

514 622-5189 514 817-2702

Tél.: 450 477-8658 450 968-1440 Téléc.: 450 968-1755 grenaud@notarius.net

Meilleur taux 2 %

*

Taux variable

Certaines conditions s?appliquent Gilles Dupuis c.h.a. Courtier immobilier hypothécaire Cell: 514 757-2265 dupuisgilles@videotron.ca 2296, chemin Gascon, Terrebonne 475, mtée Masson, Mascouche

Julie Kovacs

Audioprothésiste

PROTHÈSES AUDITIVES ? Technologie numérique ? Piles ? Réparation ? Jour ? Soir ? Domicile 1093, St-Louis, Terrebonne 450 492-7257 3240, 1 ere Avenue, Rawdon 450 834-2304 Vous voulez acheter ou vendre. APPELEZ-MOI REMAX DES MILLES- Î LES INC CHANTAL AUGER COURTIER IMMOBILIER www.chantalauger.com

ORTHODONTISTE

Dr

Nathalie

BEAULNE

1423, chemin Gascon Terrebonne Bureau #200

450 964-7072

www.orthodontisteterrebonne.ca Bur : 450 471-5503 Cell : 514 730-2221

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center