Frites maison fraîchement tranchées

FÊTE SES

35

ANS

Plus que des frites et des «burgers»

«D

ans les petits pots, les existe dans le monde de la restauration ra - jour! Comment ça va?? fait meilleurs onguents», dit le pide, comment le commerce Au Coin du toute la différence», soulignet-il. proverbe. Il s?applique particulière - ment bien au restaurant Au Coin du Hamburger de Mascouche. Le proprié - taire Michael Tascillo ne fait aucun Hamburger a-t-il su tirer son épingle du jeu au cours des 35 dernières années? «Tout est fait maison. Nous faisons les boulettes de b?uf à la main. Pour les fri - «Je sers des gens qui ve - naient ici quand ils étaient à l?école secondaire et ils re - compromis sur la qualité et la fraî - tes, les patates sont pelées ici et tranchées viennent aujourd?hui avec cheur des ingrédients qu?il utilise, et sa fidèle clientèle le lui rend bien, en étant toujours au rendez-vous depuis 35 ans. à la main. Ça n?a pas le même goût que des frites congelées», affirme M. Tascillo. «Mon plaisir, c?est de voir le restaurant bondé de gens qui mangent avec appétit leurs enfants», renchérit Lucie Cloutier, qui travaille au res - taurant Au Coin du Hambur - ger depuis 21 ans. Le restaurant, situé tout juste en face de parce qu?ils adorent notre nourriture. C?est Se défier constamment Michael Tascillo, Lucie Cloutier et Andréa Beauchamp l?hôtel de ville de Mascouche, a été fondé ma plus grande fierté», ajoute le restaura - Le propriétaire de l?établis - Roberge vous serviront votre repas avec le même par Antonio Tascillo, le père de Michael, teur. sement, qui embauche 15 em - sourire au restaurant Au Coin du Hamburger de en 1982. Douze ans plus tard, il a vendu le commerce. Après ses études universitaires, Si vous lui demandez ce qu?il vous recom - mande dans son menu, il vous répondra: ployés, est toujours à la re - cherche de nouvelles façons Mascouche. (Photo: Jean-Marc Gilbert) Michael a appris que le restaurant que son père avait vendu il y a plus d?un an était de nouveau sur le marché. «J?ai sauté sur l?occasion. J?avais 24 ans et j?étais motivé à le reprendre en main», explique l?entre - preneur, qui est toujours propriétaire de l?établissement 21 ans plus tard. Se distinguer par la qualité Considérant la féroce compétition qui «Prenez ce que vous voulez! Tout est bon ici!» Contact humain Michael Tascillo croit aussi que le fait d?être indépendant plutôt qu?une simple succursale au sein d?une immense bannière renforce le sentiment d?appartenance des clients. «Le contact humain est très impor - tant. Le simple fait de dire un petit ?Bon- de se dépasser. «J?aime les défis. Je veux constamment améliorer le restaurant et le service», dit-il. Après un investissement important pour rénover l?intérieur du commerce, l?année dernière, il compte faire des rénovations extérieures cet été, question d?accroî - tre la visibilité de l?établisse - ment. M. Tascillo en profitera pour changer l?enseigne d?ori - gine. Il mijote aussi de nouvelles sortes de «burgers» qu?il souhaite tester sous peu. Que ce soit pour le dîner, le souper, ou pour une fringale en milieu de soirée, le restaurant Au Coin du Hamburger, situé au 3040, chemin Sainte-Marie, est tou - jours ouvert pour vous accueillir. Jean-Marc Gilbert

Spécial 35

e

anniversaire

CONCOURS

1 500

$

EN CHÈQUE VOYAGE1

500

$

PASSEZ AU RESTAURANT REMPLIR VOTRE COUPON

Frite

*

Hot Dog

69

¢

99

¢

3

99$

Poutine

*Valide jusqu?au 30 mars 2017

3040 STE-MARIE, MASCOUCHE 450 474-4049

* *

Depuis

35

ANS

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center